Le petit guide du jardinier débutant

Jardiner est une activité plaisir et bien-être idéal, durant les beaux jours qui permet de profiter d’un bon bol d’air. Pour démarrer dans cette pratique, il est utile de commencer avec un peu de préparation. Ainsi, vous en retirerez plus facilement des bénéfices. Voici un petit guide du jardinier débutant qui vous donne quelques clés de départ.

Guide jardinier

Réfléchissez en amont à votre projet de jardinage

Le jardinage n’est pas une activité que l’on peut pratiquer en dilettante. Une fois que vous disposez de plantes, de fleurs et d’arbres, vous allez devoir vous en occuper. De même, une fois que vous commencez à créer un parterre, à installer un potager ou à implanter une haie, vous allez devoir allez au bout du projet. Il faut donc que vous ayez une bonne idée du temps que vous pouvez y consacrer avant de débuter le jardinage.

Comprenez ce à quoi vous vous engagez

En tenant compte de votre disponibilité, vous pouvez déterminer l’importance du projet à entreprendre. Si vous disposez de peu de temps, il est préférable de vous concentrer sur une petite zone (une terrasse, un balcon…) et de privilégier des végétaux ne demandant pas trop d’entretien. 

Par ailleurs, acheter le bon matériel et des plantations représente un certain coût. Aussi, tenez compte de vos capacités financières avant de vous lancer. Il faut prévoir un investissement de départ pour acquérir l’outillage et les équipements pour jardiner. Ensuite, les graines, les boutures et les plants vous coûteront aussi.

Choisissez quelles vocations donner à votre jardin 

En fonction de vos goûts et de l’investissement que vous pouvez apporter, votre jardin peut remplir un ou plusieurs rôles, tels que :

  • Embellir votre propriété
  • Isoler votre terrain des voisins
  • Créer un potager pour vous nourrir
  • Profiter d’un coin détente
  • Mettre en valeur un aménagement, comme une piscine ou un barbecue

Si vous disposez d’une vaste propriété, vous pourrez créer différents sous-espaces dédiés à des fonctions variées. Mais, attention au temps que cela va vous demander ! Si votre projet est significatif, préférez le découper en plusieurs étapes pour éviter de trop vous disperser.

Définissez le type de jardin à créer

Pour donner du style à votre jardin, l’idée est de vous lancer dans un jardin thématique. Le thème que vous allez retenir peut être de différents ordres :

  • géographique : jardin japonais, alpin, andalou…
  • stylistique : jardin contemporain, rustique, à la française…
  • de couleur : jardin bleu, rose, jaune…
  • ou autres : jardin aquatique, odorant, avec une roseraie… 

Vous pouvez aussi décider d’orienter votre jardin en fonction de certaines contraintes que vous vous donnez. Par exemple, vous pouvez décider de créer un jardin uniquement grâce à des dons et échanges de plants. 

Faites attention à tenir compte des particularités de votre terrain et de votre région. Par exemple, si vous êtes soumis à d’importantes périodes de sécheresse, évitez de prévoir des plantations gourmandes en eau.

Préparez concrètement vos débuts de jardinier

Maintenant que votre projet de jardinage est défini, il est temps de préparer votre plan de bataille. Si vous débutez totalement en jardinage, sans avoir ne serait-ce qu’entretenu des plantes d’intérieur, il vous faudra prendre le temps de bien poser votre projet.

Pour commencer, listez tous les matériels dont vous allez avoir besoin. Il en existe un grand nombre, mais tous ne revêtent pas la même importance. Voici une sélection de 10 indispensables :

Selon ce que vous voulez entreprendre, il peut être utile de dessiner un plan de vos futures plantations. Vous allez ainsi pouvoir déterminer les types de plants et leur nombre à installer. De cette manière, vous pourrez établir votre liste de courses.

Vous voilà paré pour débuter vos plantations. Allez-y progressivement pour doucement monter en compétences. Et surtout, n’oubliez pas d’arroser et de chouchouter vos végétaux !

Laisser un commentaire